Le Chagrin

Publié le par muriel

IF - taxus baccata


Les petits ifs du cimetière,
Frémissent au vent hiémal (...)
Paul VERLAINE, Poèmes saturniens, "Sub urbe"


Arbre à feuillage persistant, l'If était un symbole de l'immortalité pour les Grecs et les Romains, qui s'en servaient pour élever leurs bûchers funéraires. En Grèce, il était aussi consacré aux Erinyes, déesses infernales de la vengeance, qui punissaient les crimes des humains avec le poison tiré de cet arbre déjà connu comme toxique. Artémis, déesse de la chasse, se servait de ce même poison pour enduire ses flèches. Il symbolisait le deuil pour les Egyptiens et était égalemment un arbre sacré pour les druides gaulois. La haute silhouette sombre et menaçante qu'il dresse dans les cimetières ne manque jamais d'évoquer le chagrin et la tristesse.

C'est l'essaim de Djinns qui passe,
Et tourbillonne en sifflant !
Les ifs que leur vol fracasse,
Craquent comme un pin brulant
.
Victor Hugo. Les Orientales

Commenter cet article