Les Apôtres et les Prophètes (La Mailleraye) (3)

Publié le par muriel

Le parrallèle de l'Ancien et du Nouveau Testament est un thème que le XIVème siècle a beaucoip aimé, et dont il a précisé le symbolisme en opposant aux articles du Credo certains versets bibliques. Les artistes inscrivaient les uns et les autres sur des phylactères portés par les Apôtres et par douze Prophètes.
Le Credo Prophétique de Jumièges fut peut-être l'un des premiers exécuté. En tout cas, l'art monumental ne nous a pas transmis d'exemple plus ancien de ce sujet. Malheureusement, des vingt-quatres figures primitives, il ne nous reste plus que quatre : deux Apôtres et deux Prophètes, à la chapelle de La Mailleraye. Ce sont des panneaux larges de cinquante sentimètres, hauts de 1,50 mètres. En bas est inscrit le nom du personnage, au sommet l'indication du mystère enseigné.
La comparaison avec Saint-Ouen montre que nos vitraux n'ont pas été faits pour les fenêtres supérieures d'un grand édifice. A Rouen, les dimensions sont à peu près doubles, et les noms sont formés de lettres en couleur mises en plomb, et mesurant 20 centimètres de haut.

a) Amos ; l'Ascencion
Verset : "
Q(u)i (a) edificat in c(o)elo ascensionem suam"

Le Prophète Amos porte une tunique rouge, un manteau blanc doublé de jaune, un bonnet vert et des souliers jaunes. La barbe et les cheveux sont blonds (jaune d'argent). Le modelé du visage, très poussé pour l'époque, dessine puissamment les arcades sourcillières et les rides du front. A l'extrémité de la banderole grimace un grotesque à tête jaune.
Fond lie de vin "diapré" de feuillages, semblable à certains fonds d'Evreux et de Saint-Ouen de Rouen.
Le nom du prophète est tracé sur une cartouche jaune dont les formes "cubistes" (si l'on peut risquer ici un aussi audaieux anachronisme), offrent un contraste parfait avec les subtiles élégances du XIVème siècle français. Les colonettes qui encadrent la niche imitent les colonnes torseschères aux marbriers romains. Nous trouverons là les curieux indices d'une précose influence italienne qui se manifeste à la même époque dans les vitraux de Saint-Ouen et de la cathédrale d'Evreux par certains détails d'architecture et de décoration.

b) SAINT BARTHELEMY : le Saint Esprit
Phylactère :
"credum in Spiritum sanctum"
Très belle tête à rapprocher de celle de Saint Jean-Baptiste, dans la chapelle Saint Jean de Saint-Ouen de Rouen.
Barbe et cheveux blonds (jaune d'argent), manteau vert, tunique jaune. Fond lie de vin décoré de rinceaux portant des fleurettes

c) SAINT MATTHIEU : la Sainte Eglise Catholique. La Communion des Saints
(Ecclesai sa(ancta) cu(m) s(an)c(t)is)
L'inscription du Phylactère est remplacée par des morceaux de couleur.
Manteau jaune, tunique lie de vin. La tête de l'Apôtre est presque entièrement effacée. Les cheveux et la barbe sont peints en jaune d'argent. Le drapeau de fond est bleue et damassé de feuillages.

d) MALACHIE (Mamachias) : La Rémission des Péchés
Verset :
"Deponet dominus omnes iniquitates nostras"
Le prophète, qui se détache sur un fond rouge à feuillages, est coiffé d'une calotte bleu clair, il porte une tunique verte et un manteau blanc doublé de jaune.
Pour modeler cette grave physionomie de vieillard, le peintre a relevé sa grisaille par de larges hachures de jaune d'argent, en "épargnant" les cheveux et la barbe, qui apparaissent blanc. L'auteur du Saint Jean-Baptiste d'Evreux a obtenu le même effet au moyen de la même teinture, mais employée à plat.
Ici encore nous nous trouvons en présence d'un procédé technique aussi exceptionnel que précose.
Ces quatre figures du Credo sont d'ine beauté et d'une noblesse singulières, en particulier le majestueux Amos et le Saint Barthélémy, dont l'attitude élégante et aisée rappelle l'atticisme des vitraux légendaires de Saint-Ouen et des plus belles miniatures de l'école parisienne".

Commenter cet article

Colombe777 29/07/2009 09:57

bien mon bonjour muriel...Dieu te bénisse pleinement...Colombe777

mariam 29/07/2009 08:14

bonjour Muriel -ç 'est pas la forme? tu as des complications? tiens moi au courant!courage et bisous - mariam

vivi25 28/07/2009 22:25

je rentre de la prière d'une tante décédée et j'ai beaucoup aimé le texte sur emmaus, et aussi ce que le missionnaire a dit ensuite!
Dieu est à nos côtés, il chemine avec nous mais pourtant même ceux qui ont vraiment la foi se demande ce qui se passe de l'autre côté!
voilà, je voulais simplement partager ces paroles avec toi, bisous

mentale 28/07/2009 21:30

bonjour, merci de ta visite, c'est vrai que je me méfie de moi-même, j'ai prouvé par le passé que j'étais d'une personnalité très faible, même si j'ai trouvé des forces cachées pour m'en sortir... bises

Robic 28/07/2009 21:25

Bonsoir Muriel. Le glog troter vient se reposer quelques instants chez toi... En 1990, je me suis offert la Sainte Bible en trois volumes, soit 1840 pages et 199 gravures (éditions de Craville)que j'aie lue dans son intégralité... Douce nuit. bisous. Hugues