La Volupté

Publié le par muriel

TUBEREUSE - Polyanthes tuberosa


(...)La brise alanguie de la Syrie nous apporte
indolemment la senteur des tubéreuses sauvages
CHATEAUBRIANT, Mémoires d'outre-tombe

La tubéreuse aux fleurs et au parfum si ostentoires n'a été introduite en Europe que vers la fin du XVIème siècle. Un fleuriste hollandais, du nom de La Cour, s'était pris d'une véritable passion pour cette fleur. Il parvint à créer une variété à fleurs doubles qui devint rapidement très recherchée dans les cercles aristocratiques. Dans la Russie du XIXème siècle, elle était exclusivement réservée aux jardins de la Cour Impériale. Les gens adhérèrent avec enthousisme au symbolisme de la plante, notamment les amoureux, qui, en échangeant ses fleurs, exprimaient une attirance réciproque très forte. Célèbre par son parfum qui s'exhale surtout le soir, la tubéreuse est aussi remarquablement lumineuse, comme en témoigne son nom malais de maîtresse de la nuit.

(...) les gardénias et les tubéreuses, qui font parterre
une épaisse neige blanche, embaument et grisent
.
Pierre LOTI, L'inde (sans les Anglais)

Commenter cet article