La Parole qui est Dieu

Publié le par muriel

Il nous est donné, aujourd'hui, non seulement d'entendre, mais de voir la parole de Dieu, si toutefois, nous allons  à Béthléem voir la "parole" que le Seigneur a accomplie et qu'il nous a montrée.

Si la Parole s'est faite chair, c'est pour nous, qui auparavant ne pouvions qu'entendre la parole de Dieu, nous puissions la voir, maintenant faite chair, la goûter et faire appel  à tous nos sens pour confirmer le témoignage de l'ouïe.

Cependant, il est accordé aujourd'hui à la vue incomparablement plus qu'il ne l'avait jamais été à l'ouïe ; à présent se laisse voir la parole qui est Dieu, tandis qu'auparavant c'était beaucoup d'entendre quelque parole qui fût de Dieu. Sans doute, j'ai parfois remarqué, hélas ! mes frères, qu'on éprouvait de l'ennui à écouter la parole qui est de Dieu ; mais la Parole qui est Dieu, pourrait-on la voir sans éprouver de la joie ?

Si donc il y a quelques frères parmi nous qui se trouve dans la tiédeur, je ne veux pas lui fatiguer les oreilles plus longtemps de ma parole sans valeur. Qu'il aille à Bétléem et qu'il y contemple celui que les anges désirent contempler, la Parole de Dieu, que le Seigneur nous a montrée ! Qu'il se représente en esprit en quel état la Parole divine vive et eficace git là dans une crèche !

Bx GUERRIC D'IGNY


Le bienheureux Guerric (1157), cistercien, qui fut abbé de l'abbaye cistercienne Notre-Dame d'Igny, en Champagne, de 1138 environ à 1157, était disciple de saint Bernard.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article