Avec le Seigneur

Publié le par muriel

Voici le lac et la campagne, la foule et les individus, le travail et l'annonce de la parole de Dieu, l'insuccès et la merveilleuse bénédiction d'un nouveau tavail, le Seigneur et les gens, le travail manuel ordinaire et l'appel à une mission divine, la familiarité directe avec Jésus et la reconnaissance tremblante qu'il est Saint et que nous sommes les pêcheurs.; On pourrait poser dirctement la question ; Y a-t-il au fond quelque chose d'essentiel qui manque dans cet humble évènement, manque-t-il quelque chose de ce qui constitue  la vie humaine, sa réalité et son expérience ? Le jour est là, et la nuit, l'insuccès et le succès, la cruelle amertume et la bénédiction. Nous sommes là et le Seigneur aussi. Et toutes ces choses se transforment en silence les unes comme les autres, comme si cela allait de soi. Toutes ces réalités sont dans une situation d'ouverture les unes par raport aux autre, l'une renvoie à l'aut, aucune n'est en quelque sorte fermée sur elle-même, mais chacune mène vers l'ensemble, et néanmoins, dans cet ensemble, les humbles réalités quotidiennes se trouvent conservées, confirmées et chargées de bénédiction.

Karl Ranner S.I.





le jésuite allemand Karl Rahner (décédé en 1984) fut l'un des plus grands théologiens du XXème sciècle. Nommé expert par le Pape Jea XXIII au concile de Vatican II, il joua un rôle important dans la préparation des constitutions dogmatiques sur l'Eglise et sur la Révélation.

Commenter cet article

mentale 07/02/2010 19:02


bonsoir!
je ne sais pas si nous aurons le temps de visiter murano à venise car nous ne restons que 4 jours, mais on essaiera..
bises


Jonathan 07/02/2010 18:20


Au-delà des humbles réalités du jour... il y a un monde spirituel invisible.
Nous ne réalisons pas toujours que dans sa grâce Dieu nous garde des puissances mauvaises, nous qui lui avons confié notre vie.
Je te souhaite une bonne soirée
Bon courage chère Muriel, que Dieu fortifie tes jambes, ensemble nous lui demandons dans le nom de Jésus-Christ.
Gros bisous