L'Innocence

Publié le par muriel

PAQUERETTE - Bellis perennis


Je préfère une paquerette sur laquelle tout le monde passe (...)
à ces belles tulipes pleines d'or, de pourpre, de saphirs, d'émeraudes
qui représentent une vie fastutuse, de même que la paquerette représente
une vie douce et patriarcale (...) - J'avais toujours appelé, jusqu'à présent
les paquerettes des marguerites, dit-elle.
Honoré de BALZAC
La Recherche de l'Absolu.


Avec sa simplicité et son naturel, la paquerette est la fleur de l'innocence. Elle est aussi avec le bouton d'or, l'une des premières fleurs de l'enfance. Elle évoque le souvenir de prairies parsemées de ses fleurs, de guirlandes tressées et de comptines récitées en l'efffeuillant pour connaître l'avenir immédiatement à la portée des bébés, elle n'est jamais interdite comme le sont d'autres fleurs. Les Ecossais la surnomment même "l'herbe des enfants". La paquerette apparait dans de nombreuses légendes, ce serait  d'abord une nymphe qui se serait métamorphesée pour échapper à l'éteinte amoureuse de Vertumnus : elle a aussi été  la "bonne Alceste" du poète anglais Chaucer. La paquerette est la fleur des nouveux nés et plus particulièrement des bébés qui meurent : on dit qu'ils en parsèment la terre afin de consoler leurs Parents. Ainsi en va-t-il de la légende de Malvina qui fut consolée de la disparition de son petit garçon Oscar en voyant apparaitre des paquerettes sur les collines de Cromia. Chaucer l'appelle "l'oeil du jour" probablement parce qu'elle referme ses pétales pou la nuit et par temps de pluie.
Autrefoisn marcher sur les premières paquerettes de l'année portaient bonheur. Certains disent aussi que le printemps n'est pas arrivé tant que l'on ne poser son pied sur douze paquerettes à la fois. Alphone Karr écrivait : "Voici une plante qu'aucun animal , aucun insecte n'attaque : c'est la paquerette, cette parure des prairies, faite d'un disque d'or et des rayons d'argent, étalée à nos pieds dans une telle profusion. Rien n'est plus humble, rien n'est plus respecté". On disait jadis que placer une racine de paquerette sous son oreiller suffisait à inspirer des rêves agréables des gens que l'on aime. De même, une fleur de paquerette glissée sous le pied gauche d'un pas était réputée augmenter les chances de grossesse.

"Excusez mois, je vous laisse. Je vais sur la pelouse chercher une paquerette". A demain, après de jolis rêves"

Commenter cet article