La Flatterie

Publié le par muriel

MIROIR DE VENUS - CAMPANULA SPECULUM
Cette petite fleur que l'on appelleaussi "spéculaire", "mirette" ou "campanule doucette" est devenue l'emblème de la flatterie à l'époque classique parce que ses brillantes coroles avaient (comme son nom l'indique) la forme arrondie des miroirs à cette époque et que comme eux, elles semblaient réfléchir les rayons du soleil. Il existe également une légende selon laquelle Vénus, lors d'une de ses équipées sur terre, laissa tomber un miroir capable de rendre bau tout ce qu'il réfléchissait. Un berger le trouva et s'y regarda. Comme Narcisse, il tomba aussitôt amoureux de son image et oublia bien vite sa nymphe préférée. Cupidon qui s'était rendu compte de la perte du miroir de sa mère, en redouta les conséquences. Il le brisa donc et transforma ses fragments brillants en de lumineuses petites fleurs. On dénombre une infinie variété de campanules qui vont des variétés naines de 40 cm de haut à la campanule pyramidale qui frôle les 2 m et qui fleurissent blanc ou dans tous les tons de bleu et de mauve.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article