van Gogh offre son oreille à sa maîtresse

Publié le par muriel

vincent_van_gogh_2-1-.jpg
En octobre, Vincent Van Gogh persuade Paul Gauguin de venir le rejoindre à Arles, où il peint des paysages et des scènes de la vie méridionale. Les rapport entre les deux artistes sont d'abord devenus excellents avant de devenir les plus mauvais du monde.

Au cours de l'une de leurs disputes, le 23 décembre, Van Gogh menace Gauguin avec un rasoir. La nuit suivante, das un accès de folie, il utilise ce même rasoir pour se trancher partiellement l'oreillle gauche,  qu'il offrit à sa maitresse Rachel, une prostituée. En janvier 1889, il peint l'Autoportait à l'oreille bandée.

Epileptique, alcoolique, schizophrénique, il traîne ses délires et son mal de vivre jusqu'au soir du 27 juillet 1890, où il se tire une balle dans la poitrine, dans un champs de blé qu'il a achevé de peindre quelques jours plus tôt (Champ de blé aux corbeaux). Il décède le 29, après avoir écrit une dernière lettre à son frère Théo, dans laquelle il dit : "Je crois que la tristesse existera toujours." Le 300, il est inhumé au cimetière d'Auvers-sur-Oise.

Commenter cet article

robic 04/02/2010 22:27


Je présume que tu dors au milieu des anges? J'en profite pour te souffler à l'oreille, qu'ayant été sur le blog de Danylle, j'ai éclaté de rire en lisant ton sos concernant ma crise de déconnade!Le
rire est le meilleurs des médicaments thérapeutiques....Merci de m'avoir ôter un poids que j'avais sur la poitrine...Tendres bisous.


Jonathan 04/02/2010 19:58


Mes oreilles tombent-elles?
tenir ses lobes d'oreilles puis laisser tomber ses mains sur ses cuisses
Sauras-tu les ramasser?
faire comme si on ramassait un gros fagot par-terre et le serrer contre soi
Les entortiller
faire tourner ses deux mains l'une autour de l'autre
ou bien les nouer ?
fermer les poings et faire comme si serrait un noeud très fort
Les passer par'd'ssus l'épaule
comme si on envoyait quelque chose par dessus chacune de ses épaules (l'une après l'autre)
En visière de pompier
mettre ses mains sur son front l'une après l'autre en faisant comme si on se protégeait du soleil
Mes oreilles tombent-elles
tenir ses lobes d'oreilles puis laisser tomber ses mains sur ses cuisses
A chanter en prenant un accent américain...
Allez Muriel on fait ça ensemble !!! hi hi
Bonne soirée et grosses bises à toi


Le pèlerin 04/02/2010 09:51


"Je crois que la tristesse existera toujours". Quelle phrase bouleversante qui dit le drame d'une vie incomplète !
Bonne journée, Muriel.


mamie-lucette 04/02/2010 07:45


Bonjour Muriel, c'est dommage que cet artiste rempli de talents aie été un alcoolique, cela n'arrangeait pas ses rapports avec ses amis.
Bonne journée et gros bisous