Usurpation parfaite

Publié le par muriel


Les Seigneurs de Lille, mécontents du gouvernement de la comtesse Jeanne, ont trouvé le moyen audacieux de la remplacer par son propre mari, le valeureux Baudouin, comte de Hainaut et de Flandre, également empereur de Constantinople... tué il y a vingt ans par les Bulgares.

Ils ont découvert dans une proche fôret un vieil ermite dont la ressemblance avec l'ancien époux de Jeanne pouvait illusionner tout le monde, d'autant que personne n'a jamais cru tout à fait à sa mort.

Le "nouveau" Baudouin, instrumenté par les seigneurs, prend depuis plusieurs mois des mesures favorables à ces derniers, et Jeanne a beau envoyer lettres sur lettres à la Cour de France pour expliquer la supercherie, on ne veut pas croire à de telles fadaises. Le 30 mai, enfin, le roi Louis VIII se décide à partir pour Lille. Reçu par l'usurpateur, quelques questions bien habituelles lui suffisent pour le confondre et le faire exécuter.

Commenter cet article