Silhouette démissionne et donne naissance à un mot.

Publié le par muriel


Dans sa jeunesse, tout en s'occupant de littérature, de philosophie et d'histoire, Etienne de Silhouette se livre particulièrement à l'étude du système financier des Anglais. D'abord Conseiller au parlement de Metz, il devient ensuite maître des requêtes, chancelier du duc d'Orléans, commissaire pour le règlement des limites des possessions de la France et de l'Angleterre en Acadie, et commissaire auprès de la Compagnie des Indes. Le 4 mars 1759, il est nommé contrôleur généal des Finances grâce à l'appui de Mme de Pompadour. Il se montre très populaire auprès des Français en réformant des abus dont la suppression grossit le Trésor Public de 72 millions sans augmentation d'impôts, en réduisant les pensions, supprimant les privilèges concernant l'impôt de la taille.

Puis, bientôt, l'opinion publique lui devient défavorable. Après avoir proposé des économies sur les dépenses personnelles du roi et des ministres, Silhouette annonce le projet d'un édit de subvention qui soulève contre lui le Parlement, la  cour et les Français. Faisant fi de cette mesure impopulaire, il poursuit en suspendant pour un an les billets des fermes, le remboursement des capitaux dus par le Trésor Public.

Enfin, il prend la mesure qui va lui être fatale : il engage  les particuliers à porter à la Monnaie leur vaisselle pour être convertie en argent destiné à subvenir aux besoins du Trésor. Privé cette fois de l'appui de l'opinion, qui l'a jusqu'alors soutenu  tant bien que mal, le ministre voit échouer toutes ses opérations et le 21 novembre 1759 doit se retirer après une courte administration.

Son départ est accompagbé d'une curieuse censure qui sanctionne toute son économie. Les Parisiens, en effet, se mettent à esquisser des portraits de personnages campés de profil et vêtus de culottes sans poches ou de surtouts sans plis, des habits où il est impossible de glisser son argent. Ces petits dessins, qui affectent en outre un caractère de sécheresse et de parcimonie, sont appelés des Silhouettes : "C'est ainsi que le nom de Silhouette est resté un genre de portraits fort à la mode alors et qui se faisaient en traçant une esquisse légère d'après l'ombre du profil du visage, sur une feuille de papier blanc."

Face à la raillerie des Parisiens, au sarcasme dont il est victime, Silhouette, dépité, abandonne la capitale pour Bry sur Marne, où il meurt d'une fluxion de poitrine huit ans plus tard, le 20 janvier 1767.

Commenter cet article

art dissertation 06/01/2010 14:25


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!