Mariage royal : une fesse en France, l'autre en Espagne

Publié le par muriel



Pour sceller la signature du traité des Pyrénées qui met fin à la guerre entre les puissances française et espagnole, on décide de marier Louis XIV et la fille du roie d'Espagne, l'infante Marie-Thérèse d'Autriche. Le 3 juin, le mariage est célébré une première fois à Saint-Sébastien, en Espagne, par procuration. A l'Eglise Notre-Dame de l'Asspmption, le général et ministre Don Luis de Haro, négociateur du traité des Pyrénées, est chargé d'épouser l'infante pour le roi de France en effleurant ses doigts avec les siens. Un point de préséance oppose les ducs et les évêques. Mazarin tranche en déclarant que tous resteront débout. Le maréchal de Villeroy dit à Mazarin "qu'il aurait fait lever de force un évêque s'il y en avait trouvé un assis".

Le 4, la reine mère Anne d'Autriche rencontre sa bru dans l'île aux Faisans, où passe la frontière franco-espagnole. Lorsqu'il s'agit  de faire prendre place à Marie-Thérèse, on s'interroge. On ne sait si elle doit s'asseoir coté espagnol ou coté français. Les ambassadeurs tergiversent, puis on trouve enfin un compromis : l'infante s'assoit une fesse sur la partie française, l'autre sur la partie espagnole, "d'une façon mixte, convenable à sa situation ambigue".

Le 9 a lieu le mariage officiel, dans l'Eglise Saint-Jean-Baptiste à Saint- Jean- de- Luz, sur la Bidossoa, célébré par Jean Dolce, évêque de Bayonne. La messe achevée, les deux époux quittent l'église par une porte que Louis XIV decide de faire condamner, afin que personne d'autre ne prenne le droit de la franchir après lui. En fait, elle ne sera murrée qu'en 1669.

Commenter cet article

guinyv 10/12/2009 23:28


Bonne nuit Muriel amitiés Yves


Jean 10/12/2009 14:16


bonjour
Ils n'avaient guère plus de 20 l'un et l'autre....Mariage qui n'est que raison d'état, avec toutes les conqéquences qui en découlent !!!
Sincèrement
jean


mamie-lucette 10/12/2009 11:17


Bonjour Muriel, lorsque je suis allée à Saint-jean de Luz, je n'ai pas oublié de visiter l'église et de faire le rapprochement avec le mariage de Louis XIV dans ce meme lieu. Bonne journée et gros
bisous


Jonathan 10/12/2009 10:06


En lisant le titre, j'ai eu la crainte d'un train arrière large comme les Pyrénées !!!
Je te souhaite une bonne journée chère Muriel
Gros bisous