Les possédés de Loudun

Publié le par muriel

Le Prêtre Urbain Grandier est accusé par ls ursulines de Loudun de les avoir ensorcellées en leur envoyant le démon Asmodée. La mère supérieure Jeanne des Anges, particulièrement éprise du prêtre, révèle que celui-ci est apparu en rêve et que le spectre lui murmuraît des mots doux en la caressent volotueusement. Grandier n'est pas un inconnu. Auteur d'untraité sur le célibat des prêtres, on prétend qu'il est secrètement marié et qu'il a l'habitude de débaucher les femmes. Depuis deux ans, d'autres témoignages s'accumulent, affirmant que les soeurs poussées par le démon, courent à la messe pou  la voix suave de Grandier et boire ses sermons. Elles ssont hilares, sourient aux anges, courent à travers les rues de la ville.

Mignon, le directeur du couvent, en appelle à Richeleu. Les religieuses sont vainement soumises aux exorcismes. Grandier, lui, est arreté, mais nie l'accusation de sorcellerie. Le 18 août, en dépit de ses protestations multipliées, il est condamné au bûcher et exécuté le même jour sur la place Sainte Croix de Loudun. On apprendra que les  scènes d'hystérie collective ont probablement été montées par Jeanne des Anges. L'homme n'avait pas voulu céder à ses avances.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jonathan 05/12/2009 18:18


Oh ! là là... jusqu'où va la perfidie féminine ! hi hi
Et le pauvre curé s'est fait raccourcir !
Comme quoi le célibat... ce n'est pas si bien que ça !
Bon dimanche chère Muriel
Gros bisous