Les naufragés de la Méduse

Publié le par muriel

meduse-53714.jpg
Au lendemain de la restitution du Sénégal à la France par l'Angleterre, Louis XVIII, fraicmement monté sur le trône, en désigne le gouvernement en la personne du colonnel Julien Schaaltz. Le 17 juin, à l'ile d'Aix, ce dernier prend place sur la frégate La Méduse, qui fait voile sur les côtes africaines, avec à son bord 250 marins et passagers.

Quelques jours plus taed, au large de la Mauritanie, La Méduse s'échoue sur un haut fond. Schmaltz et des dizaines de privilégiés trouvent leur salut en embarquant sur six chaloupes qui rejoindront Saint Louis. D'autres, au nombre de 147, s'entassent sur un radeau construit à la hâte et mesurant tout juste 20 mètres sur 7. L'esquif d'infortune dérive pendant 12 jours, au bout desquels le brick l'Argus l'aperçoit et lui porte secours. Il n'y a que 12 rescapés. Les autres marins ont péri ou aux actes de  canibalisme. Théodore Géricault évoquera cet épisode dans son célèbre tableau Le Radeau de la Méduse.

Commenter cet article