Les malheurs d'Abélard

Publié le par muriel


De la vie mouvementée du théologien et philosophe français Pierre Abélard, on connaît surtout sa liaison tragique avec l'un de ses élèves : Héloïse. Vers 1130, alors moine à l'abbaye Saint Gildas, il écrivit une autobiographie intitulée Histoire de mes malheurs, également connue sous le titre de Lettre à un ami et publiée en 1306. Nombreux spécialistes prétendent sans véritables fondements qu'elle est en réalité l'oeuvre de Jean de Meung, célèbre continuateur du Roman de la Rose.

Dans cette lettre, Abélard évoque entre autres les difficultés qu'il rencontre lorsqu'il veut épouser Héloïse. Il dit : "Elle repoussait énergiquement cette union comme un déshonneur et comme une charge pour moi. (Heureusement qu'il était moine, donc nettement moins à plaindre. Quel geignard !)

Elle me représentait à la foie l'infamie et les difficultés du mariage, difficultés que l'apôtre nous exhorte à éviter quand il dit : "Es-tu libre d'épouser ? Ne cherche point d'épouse, se marier pour l'homme n'est point pécher ; ce n'est point pécher non plus pour une vierge. Cependant, ils seront soumis aux tribulations de la chair, et je veux vous épargner". Et encore : "Je veux que vous soyez sans inquiétude." Si je ne me rendais ni au conseil de l'apôtre, ni aux exhortations des saints sur le poids du joug conjugual, je devrais au moins, disait-elle, écouter les philosophes et prendre en considération ce qui avait été écrit à ce sujet, soit par eux, soit pour eux."

Commenter cet article

saintsaire 27/10/2009 18:39


Il est vrai que des chrétiens ont connu des temps difficiles et on comprend ce que l'apôtre veut dire quand il dit qu'il veut leur éviter des tribulations !
Les lions ne mangeaient pas chez MacDo à l'époque !
Bonne soirée chère Muriel et surtout lève tes yeux et aspire de toutes tes forces à la bénédiction du Seigneur.
Je suis très heureux de t'avoir rencontré !
Grosses bises


robic 26/10/2009 20:28


Quel géignard en effet!... Pas trop fatiguée ? Tu t'es levée tôt donc fais dodo! Ca rime! Bises sur tes paupières claoses.


mamie-lucette 26/10/2009 09:38


Bonjour Muriel, plus que quelques heures et notre amitié virtuelle va devenir réelle. J'ai hate d'y etre.