Le zèle

Publié le par muriel

SUREAU - Sambuscus



Nul doute que les sureaux soient des arbres remplis de zèle : ils fleurisent n'importe où à condition de bénéficier  d'un sol raisonnablement bon. Ils sont encore très répandus dans les jardins car, arbres magnifiques capables de protéger l'homme tout à fait du mal, des sorcières et de la foudre, ils étaient jadis respectés et chéris. Le bois, les feuilles, les fleurs et les baies avaient tous une utilisation dans la maison et des vertus médicinales infaillibles. John Evelyn écrit : "Si toutes les propriétés médicinales de ses feuilles, écoerces et baies étaient comlètement connues, je ne vois pas de quel mal, maladie ou blessure, pourrait souffrir notre paysan auquel il n'apporterait pas un remède." Hippocrate le prescrivait pour la maladie, les Romains extrayaient de ses baies une teinture pour les cheveux et Pline disait que les meilleurs conduits et tuyaux étaient ceux que l'on fabriquait à partir de sureaux ayant poussé dans un endroit où l'on entendait pas le cri du coq.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article