Le martyrologue romain

Publié le par muriel

SAINTS GUEMESINDE ET SERDIEU (nom prédestiné)

Bénissez le Dieu de l'univers,
il fait de grandes choses,
il nous appelle dès la naissance,
et agit envers nous selon son amour.


Guemesinde, ou Gomez, suivit ses parents, de Tolède à Cordoue, quand il était petit. Ayant choisi le service de Dieu, il fut ordonné diacre et reçut la mission de former des maîtres d'école. Devenu prêtre, il fut nommé curé à la périphérie de la ville. Or il existait à Cordoue une résistance antimusulmane assez vigoureuse (refus de porter le voile, propos contre Mahomet). Guemesinde s'illustra propablement à ce sujet et il fut arrêté par la pôlice de l'émir Abd al-Rahman II. Sans autre forme de procès, comme le permettait la loi en pareil cas, il fut décapité en même temps que le diacre Serdieu ("serviteur de Dieu"). C'était le 13 janvier 852.

Les chrétiens récupérèrent le corps de Guenesinde et le déposèrent à l'église Saint-Christophe. Euloge de Cordoue fit l'éloge de Guemesinde et de Serdieu dans son mémorial des saints et ils furent l'objet d'un culte.




Pour changer :
Bonne fête !
Hilaire, Yvette

Commenter cet article