Le martyrologe romain

Publié le par muriel

Bénissez le Dieu de l'univers,
il fait de grandes choses,
il nous appellee dès la naissance,
et agit envers nous selon son amour.

"Il était une protestation contre la conscience, l'attitude et le comportement autodestructeur de la noblesse polonaise de l'époque." Le pape Jean Paul II parlait ainsi du père Raphaël Chylinsky, le jour de sa béatification, le 9 juin 1991, à Varsovie.

Refusant les frasques de ses pairs, Merchior Chylinski (1694-1741), après avoir été contraint par son père d'incorporer l'armée, choisit la voie franciscaine pour gagner son ciel. Pour ce faire, ce fils d'un noble du palatinat de Posnanie n'hésita pas à renoncer à ses droits héréditaires et à ses privilèges.

Ordonné prêtre, il devint le père Raphaël, l'ami des pauvres et des malades. Au cours de la terrible épidémie de peste qui frappa Cracovie en 1736, il se dépensa sans compter auprès des victimes. Il les recevait chez lui, n'hésitant pas à leur offrir un abri et des soins.

Si les malades ne guérissaient pas tous, les mourant  trouvaient la paix auprès de celui qui passait des nuits entières en adoration devant le Saint-Sacrement.

Commenter cet article