Le Jeunesse

Publié le par muriel


DIGITALE - Digitalis




(...) sur le printemps de ma jeunesse folle
Je ressemblais l'hirondelle qui vole
Puis ça, puis là : l'âge me conduisait
Sans peur ni soin, où le coeur  me disait ...

Clément MAROT


La digitale est peut-être plus que toutes les autres fleurs des fées : on disait qu'elles s'en coiffaient ou s'en servaient de gants. Elle porte communément les noms de gant de Notra-Dame, doigt de la Vierge, gantelée ou gant de bergère. On croyait autrefois que les digitales donnaient de mystérieux pouvoirs à ceux qui les tenaient et que cela portaint malheur d'en emporter à bord d'un bateau. Bien qu'extrêmement vénéneuse, cette plante renferme dans ses feuilles de la digitaline, substance dont le large spectre d'applications médicales fut reconnu pour la première fois en 1799 par William Withering. La digitaline est aujourd'hui devenue l'un des remèdes les plus utilisés dans le traitement des maladies cardiaques.




Commenter cet article

mamie-lucette 10/10/2009 08:13


bonjour Muriel, tu nous distille chaque jour des notions sur ces fleurs dont nous connaissons bien mal leur vertu. Pour ce qui est de la digitale je connais cette plante dont on tire la digitaline
(produit cardiaque) car mon oncle qui en prenait a fait un ramollissement du cerveau car il avait doublé la dose sans s'en rendre compte. Le pauvre, il a fini ses jours à l'hopital (il était agé).
Aujourd'hui, je vais déjeuner chez ma fille, il y aura mon petit fils (un après-midi de bonheur) qui aura été chercher sa voiture pour son anniversaire (21 ans). Je te souhaite de passer une bonne
journée, je te fais de gros bisous