Laissons-nous harponer

Publié le par muriel

Notre Dieu est un Dieu de relation, il  a besoin des hommes car il veut s'adresser aux hommes en leur langage. Le récit de l'appel d'Isaîe nous parle de la grandeur, de la majesté, de la beauté du Seigneur. Le récit de l'appel de Simon nous montre à quel point il se fait proche de nous en son Fils. Israël savait déjà que son Deu n'est pas lointain, ni inaccessible, ni indiférent, puisqu'il se révèle en prenant soin de son peuple. Jésus vient renconrer Simon à hauteur d'homme, sur le lieu de son travail quotidien. Mieux encore, il l'apelle arès une nuit de labeur pénible et inutile. Nous préférons souvent nous présenter devat Dieu armés de nos succès, de nos qualités, de nos efforts, de nos mérites... Mais, alors, comment sera sauvée la partie de nous qui a le plus besoin de salut, cet obscur mélange de tristessse, de découagement, de stérélité. Or Dieu a pour nous un projet de vie et de fécondité. Jetez les filets pour prendre du poisson (Lc5, 4). Le geste est familier à un pécheur, mais le point essentiel consiste à faire confiance, et Simon l'a bien compris. Sur ton ordre, je vais jeter les filets (v.5). Il ne s'agit pas ici de persévérance, ni de courage, ni d'espoir. Il s'agit de tout miser sur la parole d'un homme dont l'enseignement a du frapper vivemnt Simon. Cette parole est attirante, efficace, vivante et vivifiante. La multitude de poissons dans les filets en témoigne,mais la plus belle prise de la matinée, c'est Simon lui-même ! Réjouissons-nous d'avoir été harponnés, comme lui. "harponnés" par le Seigneur pour une vie nouvelle.



Musique des Béatitudes
Vue par Henri Dumas et mon Oncle Gilbert Lepel Cointet :
"Les doux"

Commenter cet article

mamie-lucette 07/02/2010 11:57


ce matin à la messe, j'ai eu le plaisir d'entendre les psaumes et les récits que tu viens de mettre sur ton blog.
Passes une bonne journée, je t'embrasse de tout coeur