la bataille de Rocroi ou le début du règne de Louis XIV

Publié le par muriel


Queques succès militaires remportés en Flandre en 1642 donnent confiance aux Espagnols lorsqu'ils décident d'envahir le nord de la France. Don Francisco de Méllo, gouverneur des Pay Bas, connaissant le mauvais état de santé de Louis XII, prévoyant sa fin prochaine et les troubles qu'elle répandrait en France, choisit ce moment pour se rapprocher des frontières et pénétrer dans le royaume.

Cinq jours après la mort de Louis XII, le 19 mai 1943, son armée forte de 17 000 fantassins et 8 000 cavaliers, rencontre celle du uc d'Enghien, futur Grand Condé, près de Rocroi, dans les marais de Rouge Fontaine. Porté très jeune par son Père à la tête de l'armée française, le duc d'Enghien n'a que 21 ans. Gassion, d'Espenan, La Ferté-Senneterre, La Vallière, le maréchal de l'Hopital, tous des officiers de renom, ont été placés sous ses ordres pour modérer son ardeur : "Paris ne me reverra jamais que vainqueur ou mort!" leur lance leur commandant. La veille, il s'endort si profondément qu'il faut le réveiller avant de se mettre en marche.

La bataille est lirée à l'heure même où l'on porte la dépouille de Lois XIII à Saint-Denis, et remportée par les Français alors que Bosset prépare son oraison funèbre du Grand Condé, père du jeune vainqueur, dans lequel il décrit le dérolemeny du combat avec une précision dont on fera longtemps la luange.

La bataile de Rocroi est lune des plus célèbres de la guerre de Trente ans. Elle ouvre le siècle de Louis XIV et met fin à la puissance de l'Espagne qui, ce jour là, perd sa redoutable infanterie, jusqu'alors invincible. En 1744, le prince Charles de Lorraine, ayant passé le Rhin avec son armée, marche sur l'Alsace et s'apprête à s'en emparer.Louis XV est alors très malade et l'on le croit mourrant

En apprenant la menace, il écrit au maréchal de Noailles, qui commande l'armée française : "Souvenez-vous que le prince de Condé gagna la bataille de Rocroi cinq jours après la mort de Louis XIII.

Commenter cet article

robic 07/12/2009 21:39


Il n'est pas tard, mais je vais vite me mettre au lit. Triste journée. Si au moins il negeait! Tndres bisous. hugues


Le pèlerin 07/12/2009 06:59


Bonjour, Muriel, comment vas-tu ce matin? Voici quelques jours que j'étais un peu éloigné de mon blog. Je lis toujours avec plaisir tes petites nouvelles distillées au fil des jours. Passe une
bonne semaine.