L'ordre de la Lune

Publié le par muriel



A Angers, le 16 mars 1448, René d'Anjou, duc de Lorraine, institue l'Ordre militaire du Croissant, l'un des plus importants de son règne en Europe, même s'il n'est particulièrement porté qu'en Anjou. Cet ordre, inspiré de l'Ordre du Navire, établi par Louis IX en 1269, n'admet que 36 chevaliers en même temps, qui doivent porter les titres de duc, prince, marquis, comte ou vicomte. Cet ordre ne vit que quelques années. Il est repris par le fils de René, Jean II, roi de Sicile et duc de Lorraine qui, le 11 février 1464, au lendemain de la Ligue du Bien Public, l'institue sous le nom d'Ordre militaire de la Lune. Il est destiné aux chevaliers napolitains qui lui sont restés fidèles après sa vaine tentative de recouvrer le royaume de Naples.

Le plus célèbre des récompensés est Robert de San-Severino, autrefois au service du duc de Milan, François Sforza, puis de Ludovic de More. L'Ordre de la Lune disparait à la mort de Jean II, en 1470. Il n'aura vécu qu'un peu moins de six ans.

Un certain chevalier Casvant, connu sous le nom de Cardinal Loïc, se présente un jour de 1733 à la Cour de Louis XV et dit détenir d'un ancêtre l'insigne qu'il porte au cou, représentant une lune d'argent, avec l'espoir de bien faire revivre l'ordre éphémère du roi Jean II.

L'histoire perd sa trâce pour toujours le même année. (L'as-t-on, trucidé, ce pauvre homme...???)

Commenter cet article