L'évasion de Latude

Publié le par muriel

Jean-Henri Massers de Latude, dit Latude, est le plus célèbre prisonnier de France de l'ancien régime. Ambitieux à l'extrême, il cherce, à l'âge de 24 ans, la faveur et la protection de Mme de Pompadour, et met pour cela au point au stratagème des plus insolites. Il se procure quelques fioles explosives que les enfants achètent sur le marché pour s"amuser. Il les remplit d'un mélange d'alun, d'amidon et de poudre, et les relie au couvercle d'une boite, qui, en s'ouvrant, provoquera une explosion. Il met sa machine infernale à la poste partant pour Versailles, fait prévenir la Pompadour qu'on en veut en sa vie et qu'elle doit prendre garde à tout paquet reçu. Instruite du danger, la marquise fait ouvrir tous les colis reçus, et lorsque l'on découvre celui de Latude, elle le remercie de lui avoir sauver la vie. Cependant, trois jours plus tard, Latude, suspecté est confondu par la police du roi et envoyé à la Bastille.

Transféré au fort de Vincennes en mai 1749, il s'en évade le 25 juin 1750, à la façon d'un héros de roman. Des factionnaires le surprennent courant dans les couloirs, demandant à chacun d'entre eux s'il n'a pas vu l'Abbé de Saint-Sauveur, que réclame un pric=sonnier mourant.

Croyant avoir affaire à un employé du fort, ils le laissent passer puis sortir.

Persuadé que Madame de Pompadour lui pardonnera son jeu innocent, Latude lui écrit pour lui relater son évasion et lui indiquer son asile. Mais la Marquise remet sa lettre au lieutenant de police et il est repris quelques jours plus tard. Incarcéré à la Bastille, il s'en évade trois fois en 35 ans de captivité, utilisant chaque fois une échelle de corde. Libéré en 1785, il récupère son échelle au soir du 14 juillet  1789 et l'offre à l'Hôtel de Ville de Paris. Elle est exposée au musée Carnavalet.

Latude meurt à l'âge de 80 ans, après avoir laissé à la postérité des mémoires écrits dans ses différents cachots.

Commenter cet article

mamie-lucette 29/12/2009 19:10


Bonsoir Muriel, les fetes de Noel sont terminées et je reprends doucement mes habitudes, le voyage m'a fatiguée. Je n'ai plus vingt ans pour faire autant de km en peu de jours. Le récit des
évasions de Latude est intéressant . Bonne soirée et bons baisers