Feu d'artifice mortel pour le mariage de Louis XVI

Publié le par muriel

A l'accasion du mariage du futur Louis XVI avec Marie-Antoinette d'Autriche, on organise un feu d'artifice place Louis XV (actuelle place de la Concorde) à Paris. Le seul nom , cé de Ruggiéri, célèbre et prodigieux artificier, attire une foule considérable ! Faute de place, les Parisiens refluent en grand nombre vers l'Eglise de la Madeleine alors que des centaines d'autres débouchent de la rue Royale.

Dans l'obscurité, on se bousule, puis on tombe : c'est une panique indescriptible. Des femmes et des enfants meurent étouffés tandis que des cochers tentent de forcer le passage au milieu des hurlements, roulant sur des spectateurs tombés à terre. En fin de soirée, on relève 132 morts.

L'historien Armand d'Allonville est témoin de la tragédie : "J'étais enfant, mais il est des évènements trop frappants pour qu'on les oublie, sur lesquels on revient dans un âge avancé, et dont on cherche alors à connaître tous les détails. Aussi ai-je la certitude que cinquante trois personnes avaient péri sur la place, que, des trois cent blessés, l'on n'en pu sauver que la moitié, en dépit de tous les soins qui leur fussent prodigués ; que le mal était provenu de quatre causes : l'entêtement que le corps de la ville, et surtout le prévôt des marchands, mient à s'emparer de la police de la fête ; l'incendie spontané de l'échafaudage construit pour le feu d'artifice ; des cordes tendues par des filous, et le passage des pompes par la rue Royale, non encore pavée, à travers laquelle une foule effrayée se précipitait."

Il évoque également "la tristesse des deux jeunes princesss (Marie-Antoinette et Mme Elisabeth, soeur du prince Louis), à qui l'on ne put parvenir à cacher le funeste évènement qui venait d'avoir lieu. Elles versèrent des larmes sur le sot de l'humanité souffrante, sans pouvoir, hélas ! qu'elles auraient un jour à en répandre de plus amères sur le leur".

Commenter cet article

Jonathan 07/01/2010 10:56


Quelle folie pour voir quelques pétards faire des étincelles ! Il faut vraiment que le coeur de l'homme soit vide pour se précipiter ainsi !
En dehors de Jésus-Christ et c'est mon expérience perso, le coeur humain reste misérablement vide, car il est fait pour être l'habitation de Dieu en Esprit !
En attendant que tes queues de lézard repoussent... j'attends de te voir faire ton premier footing !
Gros bisous chère Muriel