Blandine au bûcher

Publié le par muriel





Les Eglises chrétiennes de Vienne et de Lyon sont en proie à de terribles persécutions : les autorités et la population ne se contentent plus de leur infliger les brimades habituelles telles que l'interdiction de paraître dans les lieux publics, au forum ou aux bains. La foule les  prend violemment à partie et ce ne sont que coups, insultes, pillage de leurs biens et menaces de lapidation. Les autoriétés, elles, procédent à une véritable rafle dans les milieux chrétiens. Sous la torture, les prisonniers doivent renier leur foi. Certains résistent, comme Sanctus, le diacre de Vienne, le néophyte Maturus, Attale de Perpignan ou comme la fragile Blandine.

Les bourreaux se succèdent et s'acharnent en vain sur cette dernière : "Je suis chrétienne, et chez nous il n'y a rien de mal", répète-t-elle inlassablement. On décide de la livrer aux fauves, qui refusent de la dévorer. On la reconduit dans son cachot. La suite des supplices reprend et Blandine n'abjure pas. Elle est fouéttée, mise sur le gril, mais sa foi reste entière.

Elle est mise dans un filet et présentée à un taureau furieux, qui la traine en tous sens. Blandine meurt, fidèle à sa foi. Jamais, de mémoire de spectateur, un gladiateur n'a su faire preuve de pareille endurance.

Commenter cet article

Colombe777 16/10/2009 09:47


un bonne journée à toi...richement béni par la Douce Pluie du Ciel
Colombe777


mentale 15/10/2009 17:49


bise!!!!!!!!!!!


mentale 15/10/2009 17:48


coucou, en fait j'adore le canard laqué!! hihi!!


robic 15/10/2009 13:26


J'espère que tu vas mieux ma chère Muriel. Ma soeur nous ayant fait peur, (elle va beaucoup mieux), c'est seulement ce matin que j'ai connu l'objet de ta tristesse.Je t'embrasse très fort. Hugues


Jonathan 15/10/2009 11:07


Dans le chapitre 11 de l'Epitre aux Hébreux qui parle des héros de la foi, il est écrit "eux dont le monde n'était pas digne !"
J'espère que tu as trouvé auprès de Jésus la consolation pour ton coeur chère Muriel ?
C'est l'existence sur cette terre, on termine dépouillé de tout c'est pourquoi il faut en profiter pour revêtir Christ, il est notre justification devant le Père et notre seule espérance !
Courage mon amie. Grosses bises