Avènement "retardé" de Chilpéric II

Publié le par muriel


Lorsque Dagobert III meurt subitement, en 715, il ne laissa qu'un fils, encore en bas âge, Thierry de Chelles. Les Francs préfèrent Chilpéric à ce dernier pour succcéder sur le trône. Chilpéric, fils de Childéric II, assassiné en 673 dans la forêt de LIVRY avec sa femme et son fils ainé, a survécu au massacre et vit depuis dans un cloître sous le nom monastique de Daniel. Rainfroi, ou Ragenfred, maire du palais de Neustrie après Pépin le Gros, vient le tirer de sa retraite pour le proclamer roi de Neustrie sous le nom de Chilpéric II.

Cependant, le nouveau souverain ne peut encore régner officiellement. L'un des signes de la légitimité royale et de reconnaissance est en effet le port des cheveux longs, coutume étroitement liée à la tradition biblique et plus particlièrement à l'épisode de Samson, doté d'une force surhumaine. On doit donc attendre que la chevelure de Chilpéric, rasé à son entrée au cloître, devienne longue et abondante.

Ainsi il "combattit en régna trois ans sans maître", dit la chronique. Pendant que les mois s'écoulent, s'il ne manque pourtant, à plus de 40 ans, ni d'énergie ni d'activité, c'est en vain qu'il tente de repousser Charles Martel hors de Neutrie ; "Il ne survécut que deux années à l'humiliation d'être dominé." Il meurt en 721 à Attigny, près de Noyon. C'est à tort qu'on le met au nombre des rois fainéants.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Colombe777 21/10/2009 11:41


pfiouuuu les prénoms....ma douce je pense fort à toi dans l'intercession...Dieu te bénisse pleinement