La Trahison

Publié le par muriel

MYRTILLE - Vaccinium myrtillus


Honte à toi qui la première
M'a appris la trahison,
Et d'horreur et de colère
M'as fait perdre la raison !
Alfred de Musset, La nuit d'octobre

Cette trahison fut celle de Myrtilos dans la mythologie grecque. Myrtilos, fils de Marcure, s'était laissé corrompre, retira la cheville de l'essieu du char qui devait conduire son maître Eonomaos lors d'une compétition. Ce dernier, qui était un conducteur de char chevronné et fier de ses prouesses, avait une fille ravissante, nommée Hippodamie. Or, il insistait pour que tous ses soupirants se mesurent à lui. Cette course s'avéra néanmmoins la dernière. Blessé à mort, il implora Péléos de le venger, ce que fit ce dernier en jetant le fourbe MMyrtilos dans la mer. Mais son cadavre fut rejeté sur la grève par les eaux et Mercure le changea en arbrisseau. A Hawaîi, il existe une espèce de myrtille appelée Ohelo (Vaccinum reticulatum), qui pousse sur la lave en décomposition. Ses baies rouge flamme étaient consacreées à Pélé, déesse du volcan. Un rien de malveillance peut parfois être associé à la myrtille. Ainsi, dans Les Joyeuses Commères de Windsor de Shakerpeare. Pistolet incite-t-il les fées et les elfes à déclarer la guerre aux servantes de la maison voisine :

Là où tu trouveras des braises non couvertes et des âtres non balayés,
Pince les servantes à leur faire des bleus comme des myrtilles :
Notre radieuse reine a horreur des cochonnes et des cochonneries.

La myrtille, également appelée selon les régions abrétièr, abrêt-noir, bimbelle, moret, raisin des bois et teint-vert, se rencontre fréquemment au bord de la mer. Elle est employée en médecine et en cuisine depuis le Moyen Age. Les baies se consomment fraîches - elles ont alors une saveur légèrement acidulée - ou cuites dans des crèmes, confitures, conserves et gâteaux. Les myrtilles ont un jus très riche et ne réclament qu'une petite quantité de sucre pour la confection des confitures. Elles servent parfois à donner une jolie couleur au vin; au début du siècle, les Britanniques en extrayaient une belle teinture bleu foncé ou pourpre pour la laine.

Commenter cet article

mentale 08/10/2009 14:00


hiihi!! moi j'aime bien les myrtilles, c'est bon ca....