Surmonter des Difficultés

Publié le par muriel

GUI - Viscum album


On s'avança vers le chêne de trente ans, où l'on aviat
découvert le gui sacré. On dressa au pied de l'arbre
un autel de gazon (...) un Eubage vêtu de blanc
monta sur le chêne, et coupa le gui avec une faucille d'or
de la Druidesse : une saie blanche étendue sour l'arbre
reçut la plante bénite, (...) et le gui; divisé en égales parties,
fut distribué à l'assemblée
.
CHATEAUBRIAND, Les Martyrs

Le gui est depuis longtemps l'une des décorations traditionnelles de Noël. Le seul endroit où il ne soit pas autorisé est à l'intérieur des églises en raison de son origine paienne. C'est une plante sacreée des druides qui préparaient soin de ne jamaislui laisser toucher terre avant de le distribuer aux gens. Ceux-ci le suspendaient ensuite à leurs portes d'entrée pour protéger leurs maisons du tonnerre, de la foudre et de la sorcellerie. Cette plante parasite était censée être la gardienne de la vie de son hôte, qui paraissait mort en hiver. Il a longtemps été associé à la fertilité et peut-être la coutume actuelle de s'embrasser sous une branche de gui vient-elle de là. Toues les associations récentes du gui ont un rapport avec la paix et la bonne volonté ; et comme il représente la véritable vertu chrétienne qu'est la capacité de "surmonter les obstacles" dans le language des fleurs, peut-être l'Eglise devait-elle penser à le réhabiliter. 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article