La Barbe

Publié le par muriel


J'ai oublié de penser...
ou Bécassine s'expatrie en Normandie

Bravo les Nanas. Pas de chaufage à la maison.
Ces dames viennent avec un vieux tricot.
Au lieu d'aller remettre la chaudière. C'est simple, il suffit d'appuyer plusieirs fois sur le bouton, et ... ca marche et chauffe la maison.

Rebravo . La jument est plus dans le pré ...
et puis on s'en va.
Heureusement, à l'heure du déjeuner, j'ai aperçu ma Gloria dans le jardin. Prenait-elle une salade ? des haricots verts ou des prunes.
Donc, j'ai laissé la porte ouverte avec mon Radj pour garder mon déjeuner.
J'ai traversé deux prés et la mère Gloria m'a vue arrivée et est repartie dans son pré.
Conclusion, la barrière a été faussée, par qui ..., j'ai pu la remettre.
C'est normal, il faut (qui a trouvé ça) qu'un cheval soit devant la cuisine, c'est plus commode pour lui donner un quignon de pain que l'on ramène de chez soi. Et l'herbe ça sert à quoi, et la marre... qu'elle idée d'en avoir une.

Je ne peux encore faire mon repassage. Elles sont venues à trois, pas une y a penser.

Je ne peux pas conduire, cela fait deux semaines que j'attend une brosse à dent ... Peut être que quand toutes mes dents tomberont, on se dira qu'il y avait quelque chose à faire.

Vive la débrouillardise !!!!!

Commenter cet article

robic 05/10/2009 21:25


Un régal, ta prose. Pourtant, j'ai pas la tête à faire des articles ses jours-ci. Samedi on a dû hospitaliser ma nièce pour une inflammation très douloureuse du côlon. Plus de peur que de mal. Ouf!
Elle va peut-être rentrer demain.C'est vrai que la santé vaut les plus beaux trésors du monde. Bisous.