La Superstition religieuse

Publié le par muriel

PASSIFLORE - Passiflora incarnata



La passiflore ou fleur de la passion a joué un grand rôle tout au long de l'ère chrétienne. Ce sont les pères jésuites qui lui ont donné son nom au XVIème siècle, alors qu'ils suivaient les conquistadors victorieux  à travers l'amérique du sud pour tenter de convertir les Indiens au christianisme. Inspirés par un profond zèle religieux, ils s'imaginèrent trouver dans cette plante à la fois l'épisode de la Passion du Christ et une approbation divine pour leur mission. On l'appela "fleur de la passion" parce que ses diférents organes étaient censés symboliser les différents instruments de la Passion du Christ : le pistil, muni de trois styles, représente ses clous des mains et des pieds ; l'ovaire, le marteau qui a vervi à planter les clous ; les filaments en son centre, la couronne d'épines , les vrilles souples, les fouets avec lesquels le Sauveur fut battu. Quand au dix pétales et sépales de la fleur, ils représenteraient les dix apôtres fidèles (Judas et saint Thomas ou saint Pierre, selon les versions étant exclus.

Commenter cet article

Andre26530 03/10/2009 13:38


• Les superstitions et les passions
– Pour la superstition, le dictionnaire dit que c’est la déviation du sentiment religieux, fondée sur une attitude irrationnelle qui prête un caractère sacré à certaines pratiques, obligations,
etc. C’est la croyance à divers présages tirés d’événements fortuits (comme d’une salière renversée, du nombre treize, etc.).
C’est le résultat d’une certaine tradition, d’une éducation incomplète qui reflète un manque de confiance en Dieu. Et c’est donc un manque de foi, une entrave aux bénédictions, et une porte ouverte
aux démons.
Jacques 1: 6 (…) car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. 7 Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur : 8
c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies.
– Pour la passion, le dictionnaire dit que c’est un mouvement impétueux de l’être vers ce qu’il désire ; une émotion puissante et continue qui domine la raison.
C’est quelque chose sans retenue, qui est sous influence spirituelle. Quand elle n’est pas pour le Christ, elle vient de Satan. Et que fait-il ? Il conduit au péché.
Galates 5: 24 Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.
Bonne journée. Que Dieu te bénisse. André