La Réconciliation

Publié le par muriel

AVELINIER OU NOISETIER - Corylus


Une bonne récolte de noisettes (ou avelines) était jadis prémonitoire de désastre, comme en témoigne ce vieux dicton : "Année de noisettes, année de disette." Mais une abondante récolte de noisettes pouvait également signifier l'arrivée d'une ribambelle de bébés. On disait en outre que, pour ne jamais avoir de rage de dents, il suffisait de toujours porter une noisette double dans sa poche. Lors de la fête d'Hallowe'en, le 31 octobre, dans les pays anglo-saxons, les jeunes filles avaient coutume de placer une rangée de noisettes sur les braises chaudes du foyer. Chacune prononçait ensuite le nom de l'homme de son coeur ; si la noisette faisait un bond, c'est que le couple s'entendrait bien : "Si tu m'aimes, éclate et envole-toi. Si tu me déteste, brule et éteins-toi". La noisette est apparue très tôt dans la tradition populaire. Les Celtes, déjà, associaient l'arbre avec la fertilité et le feu. De petites brindilles de noisetier conservées dans la maison suffisaient, disait-on, pour la protéger de la foudre ; et embarquées sur un bateau, elles le présevaient des naufrages. Le noisetier servait aussi aux sourciers, qui en faisaient des baguettes divinatoires. Ils coupaient pour cela ses rameaux juste avant le lever du soleil, en prenant bien garde à regarder vers l'est de manière à capter ses premiers rayons (Ca, c'est une ânerie, j'ai jamais regardé à l'est ou à l'ouest pour trouver les sources et même les égouts de la maison)

Commenter cet article

danylle 02/10/2009 16:37


que vois-je, que lis-je ??? C'est super ce qui t'arrives, Dieu est avec toi, gardes le bien au chaud, soignes toi bien et ne vas pas te casser une jambe, fais attention, je suis vraiment très très
contente pour toi, plein de bisous,