L'Eloge (Dignes d'éloges)

Publié le par muriel

FENOUIL - Feniculum valgare


Dans la Grèce antique, on offrait des guirlandes de fenouil aux guerriers victorieux, car on croyait qu'il donnait de la force, du courage et une longue vie. On l'utilisait aussi en médecine pour traiter les troubles rénaux, les piqûres, les morsures et les fièvres intermitentes. Prise tout entière (racine, tige, feuille et graines), la plante était bonne pour soigner les infections pulmonaires, ainsi que les troubles de l'audition et de la vue. Pline raconte que les serpents aiguisent leur vue (ils feraient mieux de faire autre chose. Ici je les attends à coup de serpe en se frottant contre la plante pour en faire sortir le suc. La croyance selon laquelle le fenouil permettait d'améliorer la vue persista d'ailleurs. On donnait des feuilles vertes aux mamans qui allaitaient afin qu'elles produisent suffisament de lait et l'on en met encore aujourd'hui dans les eaux contre la colique destinées aux nouveaux nés (rien à voir avec les yeux !!!) C'est pratique courante chez les pauvres gens (et le R.M.I.) de manger du fenouil pour calmer les affres de la faim. Le fenouil est par ailleurs utilisé depuis des siècles dans les "cures d'amincissement" (c'est pas étonnant !). On disait aussi que le fenouil avait des pouvoirs bénéfiques et qu'il déjouait les mauvais sorts (je dois en être un). C'est pourquoi on protégeait les chambres des esprits malins en fourrant les trouys de serrure de fenouil. (Aves les esprits malins je pense pouvour me débrouiller)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article