La Rêverie

Publié le par muriel

PRIMIVERE DES CHAMPS - Primula véris


Nous l'appelons aussi primevère des champs, fleurs de coucou, coucou ou bousuet de lait. Une légende raconte que les coucous auraient poussé la première fois à l'endroit où Saint Pierre aurait laissé tombé ses clefs, d'où son nom clé-de-saint-Pierre. Shakespear en parle de la façon suivante dans le Songe d'une nuit d'été :

Dans leurs petits manteaux d'or, des taches vous voyez,
Celles-ci seront des rubis, bikoux de la fée,
Dans ces taches de rousseur gisent leurs saveurs
Shakespeare

Au Moyen Age, elle était connue pour soulager les maux de tête et l'insomnie. A l'époque élisabéthaine, on en faisait un vin délicieux qui rappelait, parait-il, le vin de muscat et plongeait les biveurs dans un profond sommeil. Sa signification lui vient peut être de l'humeur mélancoliue que les poètes lui attribuaient souvent.

Commenter cet article