La Peinture

Publié le par muriel

AURICULE - Primula auricula


Reine des Alpes neigeuses, dans sa fierté lumineuse
Elle assoit son palace sur le flanc de la colline.
Là, comme de brillants rayons de soleil, luit son trône de paillettes
George SHAW


John Gerard appelait l'auricule "oreille-d'ours" ou "primevères de montagne". Il racconte que sa racine était très recherchée par les chasseurs alpins parce qu'elle avait la réputation de renforcer la tête et d'empêcher les vertiges et "le flottement du cerveau" qui s'emparaient d'eux à haute altitude. Ses feuilles étaient employées comme styptique pour soigner les plaies et les anciens herboristes la recommandaient contre la paralysie. Elle était aussi fort appréciée pour sa beauté et les teintes va
riées de ses somptueuses corolles veloutées. On en trouve qui arborent le violet le plus profond, même aussi le bleu délicat, le jaune vif, le mauve, le vert olive ou le blanc pur, d'autres sont panachées, marginées ou muchetées exactement comme une palette de peinture.

Commenter cet article