Le Deuil ou l'Amour Perdu

Publié le par muriel

SAULE PLEUREUR - Salix Babylonica



Arbre funéraire, le saule se rencontre habituellement dans les cimetières en compagnie d'ifs et de romarins, et symbolise avec eux le chagrin et le deuil. Le poète anglais Spencer parlait du "saule fatigué par les amants délaissés" et Shakespear décrivait Didon "un saule à la main". C'est assis sous des saules que les enfants captifs d'Israël pleuraient et se lamentaient "au bord des eaux de Babylonne". En médecine, on employait autrefois le saule blanc pour faciliter la digestion, soigner la dysenterie et la diarrhée chronique, tandis que le saule noir était considéré comme "un excellent remède pour tous les problèmes liés à l'érotisme, surtout si la cause (était) une iritation locale". La baguette de saule était aussi l'instrument divinatoire par excellence. L'association du saule avec le chagrin, la tristesse et le deuil est si universellement répandue qu'elle a fini par lui attirer une réputation d'arbre porte-malheur et que même les hommes les plus pauvres hésitaient à couper son bois pour se chauffer.

Commenter cet article