La Méfiance

Publié le par muriel

LAVANDE - Lavandula officinalis



Le nom "Lavande" vient du latin lavare ("laver"), la fleur était en effet très estimée pour ses propriétés rafraichissantes et nettoyantes. Les Romains l'employaient pour parfumer le bain afin de se délasser et se détendre les muscles. Mais ils n'approchaient jamais la plante qu'avec la plus grande prudence, car ils pensaient qu'elle était le repère de prédilection de l'aspic, serpent mortel. Et ils n'en faisait jamais non plus de couronnes, ni de guirlandes. C'est pour cette raison que la lavande a été associée à la méfiance. Il n'empêche que la lavande jouissait du plus grand respect de la part des herboristes, qui la recommandaient comme stimulant pour les nerfs : l'huile essentielle s'utilise en massage comme analgésique pour toutes sortes de douleurs, d'entorses et de rhumatismes, et l'infusion des fleurs est un remède contre les flatulences, les migraines et les vertiges. Williem Turner écrivait dans son nouvel herbier (1551) : "Je trouve que les fleurs de lavandes emballées dans un bonnet dont on se coiffe sont bonnes pour toutes les maladies de la tête dues à un coup de froid et qu'elles font du bien au cerveau". On la place dans le linge de maison pour le parfumer et éloigner les mites, et elle est indispensable dans les pots pourris. En Provence, on la cultive pour son usage dans l'industrie de la parfumerie.

Dans du linge blanchi, doux et parfumé de lavande
JOHN KEATS

Voici une recette de lotion tonique pour le teint datant du XVIème siècle : "Prenez quatre litres d'eau claire, une poignée de fleurs de lavande, qualques clous de girofle, de la poudre d'arroche, quatre onces de benjoin (gomme végétale), et faites distiller le tout dans un alambic en plomb ordinaire". En Espagne et au Portugal, on parsème le sol des églises et des maisons de fleurs de lavande lors des grandes occasions.

... Margeurites, lis et oeillets,
Passeveloux, roses flairantes,
Romarin, boutons vermeillets,
Lavandes odoriférantes,
Toutes autres fleurs apparentes,
Jetant odeur très adoucie
que jamais un coeur ne soucie,
C'était de ce temps l'encens.
Clément Mareau,
Le Temple de Cupidon.


Commenter cet article

Jonathan 26/09/2009 11:08


Alors si la lavande fait du bien au cerveau, je vais m'acheter un couvre-chef et le garnir de lavande !
Par contre je ne sais pas si ça remplace un bon grog ? hic !
Bon courage chère Muriel et bon week end
Gros bisous