L'Imperfection

Publié le par muriel

JUSQUIAMA NOIRE - Hyoscyamus niger


Des Hommes qui portaient, en signe de désespoir, des manteaux faits de haillons ramassés, s'établirent au coin des carrefour (...). Les plus dangereus étaient les buveurs de jusquiane : dans leurs crises ils se croyaient des bêtes féroces et sautaient sur les passants qu'ils déchiraient.
Gustave Flaubert, Salammbô


Cette plante dangereuse à la mystérieuse réputation, s'appelle aussi herbe des chevaux, herbe ou mort-aux-poules, herbe aux engelures et herbe à la teigne. Elle symbolise l'imperfection parce que ses propriétées toxiques dépassent largement ses vertus médicinales. C'est en effet l'une des trois herbes mortelles que les sorcières recherchaient pour concocter leurs potions. Douce écrivait : "la jusquiane (est) appelée insana (folle) parce que son utilisation est dangereuse et que, bue ou mangée, elle induit la folie et l'apparente apathie du sommeil." Shakespeare fit mourir la père de Hamlet par du jus de jusquiame versé dans son oreille. John Gerard affirmait pour sa part que le simple fait de sentir ses fleurs induisait un profond sommeil. L'hyoscyamine, un alcaloîde obtenu à partir de la plante est employé de nos jours comme sédatif.
"Non merci,  inutile de m'en offrir, je connais, devenir cinglée avec 2 cancers, 1 SEP et peut plus causer, j'ai déjà ma dose. Je sais bien un peu plus pourquoi pas"

Commenter cet article

mamie-lucette 22/09/2009 09:59

Bonjour Muriel, non je ne t'offrirai pas de cette plante maudite, je tiens trop à ton amitié. J'ai lu avec douleur les maladies que tu as et pour toutes les misères que tu endures cela renforce les sentiments que j'éprouve pour toi. Bonne journée et gros bisous