Souvenir Fidèle

Publié le par muriel

MYOSOTIS OU OREILLE DE SOURIS - Myosotis palustris



Dioscoride, qui était une sommité de la Grèce au Ier siècle en matière de bottanique, avait appelé le myosotis "herbe de scorpion", probablement à cause de la forme enroulée des pédoncules de ses fleurs. Les thermes "Myosotis (oreille de souris) et "ne-m'oubliez-pas" ne sont apparus que bien plus tard, au XVIème siècle. On l'utilisait comme un simple charme : "Quand vous ceuillez un brin de myosotis, pensez à celui ou celle dont vous voudriez  qu'il pense à vous; vous aurez immédiatement une place dans ses pensées. Plantez des myosotis sur une tombe et la plante ne mourra jamais tant que vous serez en vie, même sur un sol très ingrat." Le nom "ne-m'oubliez-pas" est issu de la légende du chevalier Roland. Il se promenait avec sa dame sur les bords d'une rivière et, voulant se pencher pour attraper les fleurettes, tomba dans l'eau. Le poids de son armure était si grand qu'il n'en réchappa pas. Mais, avant de mourir, il lanca aux pieds de sa dame les fleurs bleues en criant ces mots poignants : "Ne m'oubliez pas". Depuis ce temps, le myosotis est synonyme de "ne-m'oubliez", "herbe d'amour", "souvenez vous de moi".

Commenter cet article