L'Envie

Publié le par muriel

MÜRIER SAUVAGE - Rubus fruticosus


Le Mûrier sauvage ou ronce des haies apparait fréquemment dans la religion. Ce sont par exemple les ronces de cet arbuste qui servirent à confectionne la couronne d'épines du Christ; et le buisson ardent dans lequel Yahvé apparut à Moïse était aussi un mûrier. On croyait aussi que, chassé du paradis, Satan était tombé dans un buisson de ronces et l'avait alors vivement maudit. On dit encore aujourd'hui qu'il crache (ou plus vulgairement qu'il urine) sur la plante le jour anniversaire de sa chute : d'où la superstition selon laquelle il est déconseillé de manger des mûres après le 11 octobre, ancienne fête de Saint-Michel, car elles ont alors un goût acide. Autrefois, on faisait passer les enfants malades en dessous d'une branche de mûrier ayant raciné à ses deux extrémités pour les guérir de diverses maladies. Rêver que l'on traverse des lieux couverts de ronces annonce généralement des ennuis : si elles vous piquent, des ennemis secrets vous veulent du mal; si elles vous font saigner, attendez vous à de grosses pertes financières; mais si vous en sortez indemne vous trompherer de tout.

Commenter cet article