La Jeunesse

Publié le par muriel

PRIMEVERE - Primula vulgaris


... Donc, si vous me croyez, mignone
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté.
Ceuillez, ceuillez votre jeunesse
Comme à cette fleur la vieillesse
Fera ternir votre beauté.
Pierre de Ronsard, Odes

Dans les contes celtiques, la primevère représente l'âge intermédiaire entre l'enfant et la femme adulte, soit l'adolescence, et symbolise de ce fait la pureté de la jeunesse. Sa floraison précose et son parfum délicat sont des signes annonciateurs réconfortants de l'arrivée du printemps. Observant l'apparition précoce des fleurs alors que peu d'insectes sont encore éclos, Shakespeare parle, dans le Conte d'hiver, des "pales primevères qui meurent sans être mariées". Leur nom est dérivé du latin populaire prima vera, "premier printemps". La primevère commune, de couleur jaune est dédiée à Sainte Agathe; la variété rouge à Sainte Adélaïde et la rouge précose à Sainte  Thédora. On croyait autrefois que le premier bouquet que l'on rapportait à la maison devait se composer d'au moins treize fleurs,  sinon les poules risquaient de ne pondre que médiocrement.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article