La propreté

Publié le par muriel

HYSOPE OFFICINALE - hyssopus officinalis


Traite-moi avec l'hysope, pour que je sois pur,
Leve-moi pour que je sois plus blanc que neige

BIBLE, psaume 51


L'hysope dont le nom  vient d l'hébreu ézôb, était autrefois employée par les Hébreux pour purifier les lieux saints. Le nom d'"herbe sacrée" lui est d'ailleurs restée. Au MoyenAge, on en suspendait des bouquets dans les palais, la salles de banquets et les grandes maisons pour les parfumer. Elle conserve son parfum une fois séchée et peut être intégrées dans des pots pourris ou distillées pour en extraire des huiles essentielles ou des parfums. Le botaniste John Ray raconte dans sa Flore britanique de 1670 l'histoire d'un homme violemment frappé à la cuisse par le sabot d'un cheval et soigné par un cataplasme d'hysope bouillie. La douleur cessa instantanément et les hémathomes disparurent complètement en quelques heures. Les Romains la prenait en digestif. L'hysope est aussi censée guérir les rages de dents, les rhumatismes, l'anémie et lutter efficacament contre les poux. Gérard disait qu'une "décoction d'hysophe', de figues, de miel et de rue permettait, une fois bue, de lutter contre les toux traînantes". Si vous révez d'hysopes des amis contribueront à votre bien être et à votre bonheur.

Commenter cet article