Le rendez-vous

Publié le par muriel

PIMPRENELLE - anagallia arvensis


Egalement connue sous les appellations "sanguisorbe" et "mouron", la pimprenelle est l'emblème du rendez-vous parce qu'elle sert parfois d'horloge et de baromètre. En effet, alors qu'elle ouvre et ferme ses pétales avec une ponctualité infaillible à sept heuress du matin et deux heures de l'après midi les jours de beau temps, elle les referme invariablement avant et pendant la pluie. Les anciens herboristes la connaissaient comme une plante chirurgicale, en ce qu'elle facilitait l'extraction d'épines, d'échardes ou même de flèches prises dans la chair. Ses feuilles froissées étaient réputées guérir les morsures de chiens enragés tandis que son suc servait à soigner les maladies oculaires. Une romancière anglaise célèbre, la baronne Orcy, donna le nom de code "Pimprenelle écarlate" à son héros aristocrate Percy Blakeney probablement  à cause de nombreux rendez-vous secrets qu'il avait du organiser en vue de sauver de la guillotine des membres de l'aristocratie française pendant la révolution.

Commenter cet article