Jeanne d'Arc

Publié le par muriel

Air Francais du XVè siècle



Une bergère de Lorraine
Par les chemins s'en va rêvant,
Et jamais noble dame ou reine
N'eut si grand coeur que cette enfant.
Pour le pays elle est en peine,
Car l'Anglais cruel et fier
A mis sur lui son pied de fer.

Or, elle écoute un frais murmure
De voix venant du Paradis.
Un ange brille en son armure :
Comme ils sont doux, ses yeux hardis !
La vierge entend sous la ramure :
"Va combattre sans effroi !
Sauve la France avec son roi."

Jeanne à cheval soudain s'élance;
Dieu quidera ses pas errants,
Mais pour son coeur que de souffrance !
Elle a quitté ses chers parents.
Dans sa pitié pour notre France,
Jeanne va, l'épée en mains,
Par les périls du grand chemin.

Au son des cloches, la Lorraine
Entre bientôt dans Orléans ;
Les gens de guerre qu'elle entraîne
Sont plus joyeux que des enfants,
Dans la bataille elle est sereine,
Puis, songeant au sang versé,
Pleure à genoux près d'un blessé.

L'heure du sacre ô ma guerrière,
L'heure est venue, et grâce à toi,
Tu resplendis : c'est ta bannière
Qui flotte, heureuse, auprès du roi.
Sois à la peine la première ;
Mais au moins, fille au grand coeur,
Sois, avant tous, sois à l'honneur.

C'est maintenant l'affreux martyre ;
On l'a vendue à des bourreaux.
Dans sa prison longtemps soupire
La sainte fleur de nos héros.
Sa bouche ne sait point maudire ;
Douce et brave dans le feu,
Elle s'élève enfin vers Dieu.

Ah ! sur ta  France tant chérie
Jette un regard, bénis ses champs.
Que ton visage nous sourie ;
Daigne écouter nos humbles chantst.
Toi qui mourrus pour la Patrie,
Jeanne, exemple radieux,
Vis dans nos coeurs, rayonne aux cieux !

Commenter cet article

Jonathan 29/08/2009 11:32

Moi je reste convaincu que si tu te confies en Jésus-Christ tu ne seras jamais dans les choux !
Quand à Jeanne d'Arc, il parait qu'elle a cramé sur la place du Vieux-Marché à Rouen. Mais je te promet que je n'y suis pour rien ! Même si l'architecte qui fait des plans de la place actuelle n'est autre que le frère de mon gendre ! Bon courage chère Muriel et gros bisous

mamie-lucette 29/08/2009 09:15

Je ne savais pas que tu étais hospitalisée, je m'excuse de ne pas prendre de tes nouvelles, mais j'ai toujours peur que les gens malades ne le prennent mal. Tu habites près d'Evreux, c'est là que ma fille m'a emmené voir un dentiste qui va s'occuper de mes dents qui se déchaussent, dans mon coin, le dentiste n'avait rien fait, il attendait qu'elles tombent pour me mettre un dentier. Alors qu'il y a une solution pour les garder. Quel gachis.... Je te fais de gros bisous

muriel 29/08/2009 09:01

Hello, suis de retour de l'hosto. A part me donner un médoc en plus et un rendez-vous avec le PSY ??? Il leur a fallu la semaine pour décider que je n'avais pas évolué... A voir, je vais aller faire un tour à EVREUX dès le retour de la magicienne SEP. A la dernière minute, je devais avoir rendez-vous avec l'Assistante sociale qui est DEBORDEEE (vacances). Ayant trouvé que 5 jours suffisaient à attendre, je suis rentrée à la maison. Pour le moment l'organisation marche très bien. On verra quand je serai vraiment dans les choux. Bonne journée à vous tous.

mamie-lucette 29/08/2009 08:47

Une très jolie chanson pour immortaliser notre Jeanne d'Arc qui combattit avec le roi pour sauver la France. Quelle mort atroce que la sienne brulée vive sur la place de Rouen par ses bourreaux les Anglais. Bonne journée et bons baisers