Le 14 juillet

Publié le par muriel

Le 21 mai 1880, Benjamin Raspail dépose une proposition de Loi signée par les Députés, selon laquelle "la République adopte comme jour de fête nationale annuelle le 14 juillet". L'Assemblée vote le texte dans ses séances des 21 mai et 8 juin et le Sénat l'approuve dans ses séances des 27 et 29 juin 1880, à la majorité de 173 contre 64, après qu'une proposition en faveur du 4 août  est refusée.
La Loi est promulguée le 6 juillet 1880. Le Ministre de l'Intérieur prescrit aux Préfets de veiller à ce que cete journée "soit célébrée avec autant d'éclat que le comportent les ressources locales".
La fête célébrée cette année là fut à la mesure de l'évènement.
Dans son discour, le rapporteur rappela que des souvenirs tragiques feraient hésiter. Rappelons que le 14 juillet 1789, ce 14 juillet qui vit perdre la Bastille fut suivi d'un autre 14 juillet, celui de 1790 qui consacra le premier par l'adhésion de la France entière, d'après l'initiative de Bordeaux et de la Bretagne. Cette seconde journée de 14 juillet qui n'a couté, ni une goutte de sang, ni une larme, cette journe de la Grande Fédération. Le 14 juillet 1790 est le pluis beau jour de l'histoire de France, et peut-être de toute l'histoire. C'est en ce jour qu'a été enfin accomplie l'unité nationale préparée par les efforts de tant de générations et tant de grands hommes, auxquels la postérité garde un souvenir reconnaissant, Fédération, ce jour là, a sgnfié unité volontaire.


Projet de Loi. -  Article unique -  La République adopte le 14 juillet comme jour de fête nationale annuelle.

                           Programme de la fête nationale du 14 juillet 1880

Distribution de secours aux indigents. Grands concerts au jardin des Tuileries et au jardin du Luxembourg. Décoration de certaines places, nottament de la place de la Bastille et de la place Denfert où l'on verra le fameux Lion de Belfort qui figurait au salon de cette année, monument élevé au Colonel Denfert-Rocherau, de glorieuses mémoires - illimunations, feux d'artifice - ajoutons les fêtes locales, comprennent des décorations, des trophées, des arcs de triomphe et le tout organisé par les soins des municipalités de chaque arrondissement avec le concours des habitants.
Deux cérémonies importantes doivent dominer toute la fête, la distribution des nouveaux drapeaux à l'armée et l'inauguration, sur l'ancienne place du Château d'Eau, du monument surmonté de la figure de la République, monument qui a fait l'objet d'un concours ouvert l'année dernière par la Ville de Paris.

Au moins c'est un projet d'article de Loi pas difficile à se rappeler. Je crois ne pas en connaitre beaucoup d'"unique"

Commenter cet article

mamie lucette 14/07/2009 13:44

Un rappel de la 1ere commémoration du 14 juillet, cela marquait le début de la République. Tu as réussi à mettre de la musique, super, moi, je n'y suis pa encore arrivé, bonne journée et bons baisers

danylle 14/07/2009 11:34

je trouve pas la "liste" dans "configurer"

Jonathan 14/07/2009 11:07

Super ton article et en musique, je vois que tu as réussi. J'ai invité "joie de vivre" à venir sur over-blog, tout dépend de son désir de continuer à gérer un blog. Ce serait dommage elle était comme toi, super sympa ! Gros bisous à toi

Robic 13/07/2009 23:50

rebonsoir! Je voulais donner des nouvelles de Pascale à tamu 27 et je découvre que tamu c'est Muriel! Je l'ai eu à 16h30, elle a une flébite! Je lui ai trouvé une plus joli voix. Elle va "essayer" de mettre un mot et de se connecter sur over... Douce nuit. Gros bisous.

guinyv 13/07/2009 23:06

Bon 14 Juillet Muriel amitiés Yves